Montages genesis[Tuto] Montage Big Mesh!

Répondre
Avatar du membre
~ Mad ~
Agecanonix
Agecanonix
Messages : 5107
Enregistré le : mer. 29 oct. 2014, 16:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Le minimum vital... ;)
Genre : Homme
Âge : 39

[Tuto] Montage Big Mesh!

Message par ~ Mad ~ » lun. 25 janv. 2016, 10:20

Beaucoup me posent des questions sur le montage "Gros Mesh" sur le Selk ou sur l'OG2...

C'est un montage qui permet d'avoir une alim en jus très conséquente. Ça apporte donc un Chain Cap phénoménal sans perdre en saveur. L'AFC et la puissance permettent de vaper de 10w à plus de 30w en SC.

Il est un peu plus long à confectionner qu'un simple MCC ou qu'un "Spires Espacées" (SE nécessaire au TC), et encore, mais il tient bien plus longtemps sans entretien. Et les saveurs sont, comment dire, non atténuées ou modifiées par la fibre. Très intense dès que le Mesh monte en température et qu'il participe à la vaporisation.

Le Mesh peut coûter cher au départ mais il peut être très bien rentabilisé. Il est recyclable si vous le rincez, le réoxydez et le roulez intérieur/extérieur et que vous me mettez bas en haut dans le tank. Ça marche très bien surtout pour utiliser le même liquide. Et en le raccourcissant de temps en temps et en le passant d'un ato ayant un gros Mesh Hole à un en ayant un plus petit, c'est encore une espérance de vie accrue. J'ai pas mal de Mesh encore bon en attente... Pour les essais, les trous de 2.5mm, les FeV, ...

Je fais principalement du Gros Mesh, c'est à dire un Mesh comportant beaucoup de tours et avec une densité élevée. Je conserve toujours un trou au centre de la bûche, essentiel à la bonne capillarité du Mesh (autant en dépression qu'en gravité naturelle) et qui permet une mise à l'air du tank si le trou de remplissage est bouché.
Il faut toujours garder cette mise à l'air (pression extérieure différente donc il faut que l'air puisse remplacer le liquide évaporé).


Ce type de montage apporte beaucoup d'avantages:

- il se coile très facilement. La poutre étant rigide, le risque de saucissonnage est bien moindre. C'est un plaisir avec du 0.25...

- Il fuit peu car le trou est assez petit. Le liquide reste dans le tank par "effet de tension". On voit le liquide mais même à l'envers, il ne coule pas. Si ça coule, c'est qu'il manque du Mesh, que le trou est trop gros.
S'il y a un bouchon percé pour le remplissage, il faut trouver le juste équilibre entre les deux. Il faut que le liquide puisse bien remonter dans le Mesh mais qu'il n'en sorte pas par gravité. Ça se gère facilement en quelques montages.

- Le diamètre du Mesh apporte une alimentation très conséquente et cela de 10w jusqu'à 30w. Peu de limite que ce soit en inhalation indirecte ou directe tant que l'AFC le permet.
Il faut cependant limiter l'arrivée de liquide en choisissant une maille adéquate. Le #400 ira pour un 13/18w, le #500 pour plus. Le #635 demande au moins 25w pour vaporiser correctement et éviter la condensation. En extrême, le #400 peut qu'en même tenir 23w en tiltant un peu.
Pour commencer, quelque soit la puissance envisagée, le #500 est un bon choix. Il pardonnera beaucoup au montage.

- Le Gros Mesh apporte un effet tampon non négligeable. Il chauffe relativement moins qu'un Mesh plus fin donc la vapeur et l'ato sont moins chauds. Le Mesh préchauffe le jus et il participe à son évaporation. Avec la régulation du TC, ça en devient une machine de guerre. Il vaporise de quoi embrumer une église avec une vapeur d'une densité inégalable et d'une onctuosité cotonneuse. :)

Un montage peut tenir plus de 150ml en fonction des arômes et de la VG... Et jusqu'à 250/300ml avec un nettoyage à l'eau intermédiaire. Je le fais rarement en ce moment car je teste différents résistifs et j'alterne donc au maximum tout en usant bien le montage quand même.


Peu d'atos peuvent accepter ce genre de montage.

L'OG2 le peut (et le clone Tobeco est un excellent rapport qualité/efficacité/prix), avant ou après modification. Je reperçe un trou du plateau qui fait 3.5mm à 4mm ainsi que son guide (pièce sous le plateau) mais les trous de 4.5mm peuvent convenir. L'absence de guide peut amener à avoir un montage moins stable. Il faudra donc bien assoir le Mesh au fond du tank.

Voici un OG2 MK2 upgradé à 4mm. Le plateau est chanfreiné pour éviter d'abîmer l'oxydation du Mesh:

Image


Le Selk aussi peut supporter le gros Mesh, il est prévu pour au départ et s'en sort encore mieux avec son Tri AFC à 120°...


Voici un montage à effectuer en Ni ou en SS diamètre 0.25.


• Le Mesh

Je coupe au cutter et à la règle une bande de Mesh #500 de 16cmX2.5cm, la trame dans le sens de la hauteur. Il faut bien enlever les franges d'inox qui peuvent trainer sur les bords pour éviter les CC.


Image


J'oxyde bien recto/verso au chalumeau.


Image


Il faut ensuite rouler le Mesh assez proprement. Je me sers d'un clou afin que ce soit bien rond. Je m'applique pour que les bords se recouvrent bien sans dépasser. Puis j'inverse l'intérieur et l'extérieur.


Image


Une fois que la forme est donnée, je roule sans le clou. Les 16cm doivent rentrer facilement dans le trou de 4mm (et encore plus dans celui de 4.5mm)... On le laisse se dérouler et occuper tout le Mesh Hole.


Image


Étant roulé bien droit, il doit tenir debout au fond du tank.


Sur un MK1:

Image


Sur un MK2:

Image


On peut remettre un coup de chalumeau au cul de la poutre et au sommet, là où le Mesh touchera le fond du tank et où le coil viendra s'enrouler.




• Le Coil


Pour faire le coil, je pince le fil sous la vis du négatif dans le sens horaire et je place le résistif contre l'extérieur du Mesh.


Image


J'enroule et je remonte dans le sens anti horaire autour du Mesh sur 4 tours en répartissant bien les spires afin d'arriver bien à l'horizontal au niveau du positif. On peut légèrement serrer le Ni, il va se détendre au premier coup de Switch. Pas comme une brute non plus, hein, le Mesh doit rester droit et non saucissonné.
Je passe le résistif dans le positif ou autour selon la version et je maintiens la tension. Je positionne le Mesh bien droit et je vérifie qu'il ne touche pas le positif avant de serrer la vis du positif.


Image


À ce moment, ceux qui ont déjà coilé en Kanthal et pulsé un montage arriveront à corriger plus ou moins les spires à l'œil, surtout la dernière du haut, afin d'éviter les points chauds. Faite attention à l'oxydation. Il ne faut pas trop frotter le résistif sur le Mesh.
Si le montage est en SS, il pourra être pulsé mais surtout pas en Ni et il faut absolument utiliser le TC avec ce dernier.

Pour savoir comment réagit le montage, on peut l'imbiber de jus copieusement et faire feu à 20w/200°. Ça doit donner une volute plutôt dense et épaisse:

Image

(Désolé, c'est une photo du Selk mais le résultat doit être le même ;) )


En soufflant sur le montage tout en switchant, le TC ne doit pas réguler et les watts doivent tous passer. Assurez vous d'avoir assez de liquide dans le Mesh lors de cette opération. Remettez en si besoin jusqu'à ce qu'il déborde dans le tank par le bas.

Si le montage a une bonne tension du résistif, il se rodera très vite. Il ne faut pas avoir de spires qui ne soient pas en contact avec le Mesh ni qui bougent trop facilement sur le Mesh.

Je remonte ensuite le réducteur de chambre et je fais le plein du réservoir.


Image







Je trouve le montage en Ni assez simple à réaliser car le Ni est souple et facile à coiler. Le TC sur ce type de résistif est très stable sur DNA notamment mais aussi sur Starplat.
Cependant les montages en SS ont l'avantage de pouvoir être pulsés donc vérifiés et de pouvoir être utilisés en TC mais aussi en méca ou en WV. L'inox est légèrement plus difficile à coiler sans saucissonner, il faut donc bien s'appliquer...

*Le pulse est une façon de vérifier le montage en le faisant chauffer au rouge. Le résistif doit rougir uniformément du centre vers l'extérieur sauf aux pattes du négatif et du positif.
Celles ci doivent être le plus courte possible. Cette technique est plus ou moins décrier comme le Dry Burn en général et elle peut lacérer le Mesh si elle n'est pas maîtrisée.
Commencez à pulser à 10w et regardez comment réagit la patte au positif. Le résistif doit y arriver bien horizontalement. Le plus souvent, c'est ici que ce produit un point chaud. Un angle à raz le Mesh permet des fois de corriger le problème.
Montez doucement à 12/15w si vous n'arrivez pas à améliorer la chauffe en bougeant légèrement la spire qui semble bloquer le rougissement. Une fois réglé, ça doit donner un truc comme ça:


Image

Avatar du membre
Ph4ntom
Falbala
Falbala
Messages : 1689
Enregistré le : ven. 29 août 2014, 10:21
Ecigarette (s) utilisée (s) : Beaucoup trop
Localisation : NANTES (44)
Genre : Homme
Âge : 43

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par Ph4ntom » lun. 25 janv. 2016, 15:00

Je suis moi-même addict au genesis et notamment au gros mesh (OG V2) mais j'utilise du kanthal (Plat "ribbon" : 0,40x0,1, ou rond 0,25/ 0,30 / 0,32). Je fais quand même des pailles moins grosses que celles que tu présentes, mais je testerai volontiers ces "poutres"!

Ce tuto me sera très utile pour tester le Ni200 que j'appréciais bien pour les montages en fibres (que j'ai délaissés pour le geny, avec un grand plaisir). Je ferai un retour lorsque j'aurais acquis le recul nécessaire sur la vape genesis en TC... Je redonnerai sa chance à l'Inox après un premier test non concluant^^

Merci pour ta contribution à la communauté ;)

Avatar du membre
~ Mad ~
Agecanonix
Agecanonix
Messages : 5107
Enregistré le : mer. 29 oct. 2014, 16:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Le minimum vital... ;)
Genre : Homme
Âge : 39

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par ~ Mad ~ » lun. 25 janv. 2016, 15:13

16cm, c'est vraiment pour le Chain Vap et la réserve de jus qu'il procure. Et l'effet tampon aussi qui joue beaucoup avec le TC sur cette longueur de Mesh (Même sans mais c'est moins bon disons). Ça marche aussi avec moins de Mesh mais dans une moindre mesure. Je monte tout en #500 voir # 635 si l'ato le mérite (ce n'est pas le même prix)... Le #400 fonctionne aussi mais il faut moins lui en demander.

Le Ni reste selon mes goûts, sur DNA 40, le meilleur résistif en Génésis. Même en fibre en fait. :mrgreen:
J'ai du mal à être impartial car même en ayant testé beaucoup de chip, le DNA en Ni les devance et garde mes préférences au final. ;)

Avatar du membre
Ozone 78
Falbala
Falbala
Messages : 1752
Enregistré le : jeu. 12 sept. 2013, 23:51
Localisation : Versailles
Genre : Homme

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par Ozone 78 » lun. 25 janv. 2016, 18:52

C'est top ce que tu fait Mad ;)

Avatar du membre
gege08
Staff tombé dans la marmite
Staff tombé dans la marmite
Messages : 10822
Enregistré le : sam. 12 oct. 2013, 10:14
Ecigarette (s) utilisée (s) : Pas grand chose
Mais ça me suffit
;)
Genre : Homme
Âge : 50

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par gege08 » lun. 25 janv. 2016, 18:58

:clap: :clap: Mad et merci :respect:
Image

Avatar du membre
Gizmo93
Agecanonix
Agecanonix
Messages : 7581
Enregistré le : lun. 7 avr. 2014, 18:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : ...
Flash-e-Vapor
Genre : Homme

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par Gizmo93 » lun. 25 janv. 2016, 19:00

Pour retrouver + facilemt :)

Avatar du membre
gibus
Panoramix
Panoramix
Messages : 592
Enregistré le : ven. 21 mars 2014, 20:34
Ecigarette (s) utilisée (s) : = Fogger V4, , Quasar, Estia, Origen Génésis V2
= Gus téléscopique, Gus 22 18500, Arcabuz
Localisation : Breton de la Haute Garonne
Genre : Homme
Âge : 46

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par gibus » lun. 25 janv. 2016, 19:56

Super tuto Mad !!!! ;)

Avatar du membre
~ Mad ~
Agecanonix
Agecanonix
Messages : 5107
Enregistré le : mer. 29 oct. 2014, 16:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Le minimum vital... ;)
Genre : Homme
Âge : 39

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par ~ Mad ~ » lun. 25 janv. 2016, 20:01

Merci... :)

Tu connais déjà Gibus. ;)

Avatar du membre
Ph4ntom
Falbala
Falbala
Messages : 1689
Enregistré le : ven. 29 août 2014, 10:21
Ecigarette (s) utilisée (s) : Beaucoup trop
Localisation : NANTES (44)
Genre : Homme
Âge : 43

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par Ph4ntom » lun. 25 janv. 2016, 20:53

Montage refait il y a une heure, sur l'OG V2, gros trou bien sûr, grosse poutre (j'ai pris un peu plus de 12cm de #500, histoire d'y aller par étapes^^).

Montage en Ni200 (0,30), 4 tours pour un coil à 0,08 ohm - sur cette poutrelle de 4,5 cm de diamètre avec un trou de 2mm en son centre. Jus en high-VG (85 %)

Je n'utilise pas le DNA40, mais le CT de Smok via leur (excellente) Treebox. Ce CT a la particularité de : 1- checker la résistance en temps réel (à chaque instant), 2- être réglable en Single Coil ou Dual, 3- pouvoir forcer la valeur du coil si besoin, 4- pouvoir modifier les paramètres par défaut du fil utilisé (coef. de chauffe). C'était "ma" meilleure vape CT à l'époque (récente) où j'ai fait mes essais pour mes atos fibre (adios, les gars^^) avec le Ni200 (j'avais écarté le Ti et le SS, pas convaincu)

Une vape d'enfer à 220°C, près de 50W affichées. Puissance et gloire (pour les nostalgiques de Chateauvallon, mais LOL) Merci Le Poulpe ;)

Avatar du membre
~ Mad ~
Agecanonix
Agecanonix
Messages : 5107
Enregistré le : mer. 29 oct. 2014, 16:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Le minimum vital... ;)
Genre : Homme
Âge : 39

Re: [Tuto] Montage Big Mesh!

Message par ~ Mad ~ » lun. 25 janv. 2016, 21:20

Content que ça te plaise. :)


Va quand même falloir que je le teste le chip de la Treebox... :mrgreen:

Répondre

Retourner vers « Montages genesis »