INFO STAFF : Recherche modératrice/modérateur(s)

Tests & Etudes scientifiquesE-cig : l'étude anglaise qui change tout

Une rubrique pour regrouper les études scientifiques glanées sur le web concernant la cigarette electronique et ce qui tourne autour de la cigarette électronique.
Avatar du membre
Amanda
Nicky Larson
Nicky Larson
Messages : 4956
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011, 19:15
Ecigarette (s) utilisée (s) : E-Power
Mako Maksi
Vmod
Joker VV
Genre : Femme
Contact :

E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par Amanda » lun. 19 sept. 2011, 19:25

Intéressant de savoir pourquoi les Anglais ont changé d'avis sur la cigarette électronique... Je me suis permise de traduire ceci :
Une nouvelle étude démontre que des milliers d’utilisateurs d'e-cigarette ont cessé de fumer et soutient que déclarer les E-Cigarettes inefficaces n'est plus tenable.
Une nouvelle étude publiée en ligne avant impression dans le journal Addiction suggère que les cigarettes électroniques ont été efficaces pour aider des milliers de fumeurs à réduire ou à cesser de fumer complètement, contrant une autre étude parue dans le Journal de la médecine la semaine dernière en Nouvelle-Angleterre, annonçant que ces dispositifs sont inefficaces car ils diffusent très peu de nicotine (constat entièrement basé sur une seule étude dans laquelle les sujets devaient prendre 10 bouffées sur une e-cig, mais pas plus).

(Voir: Etter JF, Bullen C cigarette électronique: profil de l'utilisateur, l'utilisation, la satisfaction et l'efficacité perçue toxicomanie 2011; doi:. 10.1111/j.1360-0443.2011.03505.x).

L'étude comportait une enquête sur les habitudes d'utilisation des cigarettes électroniques et les résultats se basaient sur deux sondages : l'un a été effectué par des sites liés à la cigarette électronique, web et forums. L'autre a été effectué par des sites Web n'ayant rien à voir avec les e-cigarettes. Bien que le premier panel ait pu produire un échantillonnage biaisé (composé de personnes ayant expérimenté les e-cigarettes avec plus ou moins de succès), les auteurs ont comparé les résultats entre les deux échantillons et tempéré ces résultats en fonction de ce paramètre.

Le constat le plus remarquable est qu'il n'y a pas de différences marquées entre les utilisateurs d’e-cigarette recrutés via les forums d’e-cigarette par rapport aux sites non-liés à l’e-cigarette. Même parmi les sujets recrutés dans les sites généraux d’aide à l’arrêt du tabac ou via Google, l'écrasante majorité des utilisateurs de cigarettes électroniques (80,8%) ont déclaré que les e-cigarettes les avaient aidé à réduire leur tabagisme (93,2% pour les sujets recrutés via des sites liés à l’e-cigarette).

Parmi les ex-fumeurs recrutés dans les sites généraux, 93,3% ont déclaré que les cigarettes électroniques les ont aidés à cesser de fumer (contre 96,1% des sujets recrutés via des sites liés à l’e-cigarette).

Parmi tous les utilisateurs d'e-cigarette, 92,2% ont déclaré que l'appareil les a aidés à réduire leur tabagisme. Une majorité écrasante (88,6) a signalé qu'il est facile de s'abstenir de fumer en utilisant l'e-cigarette.

Fait intéressant, la majorité écrasante (82,7%) des utilisateurs de cigarette électronique s’inquiètent de leur éventuelle interdiction et 79,2% de ceux qui ont cessé de fumer en utilisant l'e-cigarette ont peur de revenir à la cigarette, si une telle interdiction a lieu. Parmi ceux qui ont arrêté de fumer, 96,0% ont déclaré que la cigarette électronique a joué un rôle décisif, en les aidant à arrêter de fumer.

La principale conclusion de l’étude est : "L’e-cigarette a été largement utilisée par les anciens fumeurs comme une aide à l’arrêt du tabac, a évité les rechutes et fait face aux symptômes de sevrage, bien que les gens utilisent des substituts nicotiniques (TSN) ... Nos données suggèrent que les cigarettes électroniques peuvent aider les fumeurs à arrêter de fumer, réduire leur consommation de cigarettes et atténuer les symptômes de sevrage du tabac. Les utilisateurs d’e-cigarettes contenant de la nicotine ont rapporté des effets légèrement supérieurs sur l’arrêt par rapport aux utilisateurs de cigarettes sans nicotine, ce qui suggère que la délivrance de nicotine n'explique qu'une partie de l'effet de ces dispositifs sur l’arrêt, et que les composantes sensorielles et comportementales de l'e-cigarette sont également importantes. "

Une autre constatation importante est que les fumeurs ayant utilisé l'e-cigarette (mais sans s’arrêter totalement) ont quand même amélioré leur santé: "les fumeurs actuels qui ont utilisé l'e-cigarette ont moins de symptômes respiratoires que les fumeurs qui ne l’ont pas utilisée ... ce qui pourrait peut-être réduite les conséquences du tabagisme. Cette différence est importante ... et avait déjà été rapportée par des patients atteints de BPCO modérée à sévère. "

Le document conclut: «Les e-cigarettes ont été principalement utilisées par les anciens fumeurs comme une aide pour arrêter de fumer et éviter la rechute. Ces produits ont été perçus comme satisfaisants, utiles, et efficaces, et presque tous les utilisateurs ont préféré des cigarettes électroniques contenant de la nicotine."

La suite de l'histoire

Du fait d’un panel un peu biaisé, l'efficacité réelle des cigarettes électroniques est certainement inférieure à celle rapportée ici, mais les résultats de l'étude fournissent néanmoins des preuves solides que les cigarettes électroniques sont utilisées avec succès par de nombreux fumeurs pour arrêter de fumer ou réduire sensiblement le nombre de cigarettes consommées, et que les cigarettes électroniques sont utilisées avec succès par de nombreux ex-fumeurs pour ne plus consommer de cigarettes.

A l’issue de cette seule enquête, plus de 2.000 ex-fumeurs utilisateurs de cigarette électronique prétendent que l'appareil a joué un rôle déterminant dans leur réussite d’arrêt du tabac. Près de 80% de ces ex-fumeurs craignent d’y revenir en cessant d'utiliser la cigarette électronique, tel que recommandé par Cobb et Abrams dans leur article du New England Journal of Medicine.

Compte tenu de ces résultats, avec les données précédentes issues d'autres enquêtes et les preuves anecdotiques de nombreuses autres sources, affirmer que les cigarettes électroniques sont complètement inefficaces dans le renoncement au tabac, car elles ne livrent pas la nicotine nécessaire est effectivement désormais intenable.

Il est maintenant clair qu'il ya effectivement des milliers d'ex-fumeurs qui réussissent à arrêter de fumer grâce aux cigarettes électroniques et qu’ils sont susceptibles de revenir au tabac en cessant d'utiliser la cigarette électronique, par rapport à une forme «approuvée» de la pharmacothérapie d’arrêt du tabac.

Il est également clair qu'il y a des milliers d'ex-fumeurs qui réussissent à arrêter de fumer grâce aux cigarettes électroniques et qu’ils sont susceptibles de revenir au tabac si les cigarettes électroniques sont interdites ou retirées du marché, tel que recommandé par de nombreux groupes anti-tabac, y compris le Campaign for Tobacco-Free Kids, l'American Heart Association, l'American Cancer Society, l'American Lung Association et l'American Legacy Foundation.

Il n’est pas nécessaire que des recherches plus rigoureuses soient conduites pour étudier l'efficacité de la cigarette électronique pour arrêter de fumer (par exemple, des essais cliniques), il ne fait aucun doute que ces produits peuvent être efficaces et sont efficaces pour des milliers d'utilisateurs. Cela ne veut pas dire que la proportion d'utilisateurs qui ont réussi à cesser de fumer est élevée, mais cela signifie que le nombre de personnes qui seraient lésées en retirant les e-cigarettes du marché ou en persuadant les gens de cesser de les utiliser est considérable.

Ainsi, la promotion du retrait des cigarettes électroniques du marché dans l'attente de nouvelles recherches et la recommandation faite aux gens de s'abstenir d'utiliser ce produit jusqu'à plus amples études sont des stratégies qui causeront des dommages substantiels sur la santé. Par conséquent, je ne trouve pas les approches actuelles responsables et appropriées.

Michael Siegel - Août 2011
http://tobaccoanalysis.blogspot.com/201 ... -of-e.html

;)

Avatar du membre
Leio
Ken le survivant
Ken le survivant
Messages : 5302
Enregistré le : sam. 14 mai 2011, 14:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : Box : Pico, Evic VTC mini
Ato : kayfunV5, ( serpent mini, big dripper, A2T "maison" )
Eliquide allday (6mg/ml) : mélange 3/4 DIY banane mure solubarome + 1/4 tratitionnal tobacco Liqua
Localisation : 38
Genre : Non spécifié
Contact :

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par Leio » lun. 19 sept. 2011, 19:49

On en parle ici
Image
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Image

Avatar du membre
Leio
Ken le survivant
Ken le survivant
Messages : 5302
Enregistré le : sam. 14 mai 2011, 14:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : Box : Pico, Evic VTC mini
Ato : kayfunV5, ( serpent mini, big dripper, A2T "maison" )
Eliquide allday (6mg/ml) : mélange 3/4 DIY banane mure solubarome + 1/4 tratitionnal tobacco Liqua
Localisation : 38
Genre : Non spécifié
Contact :

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par Leio » lun. 19 sept. 2011, 19:55

Mais tu en as mis bien plus merci !
Image
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Image

Avatar du membre
Amanda
Nicky Larson
Nicky Larson
Messages : 4956
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011, 19:15
Ecigarette (s) utilisée (s) : E-Power
Mako Maksi
Vmod
Joker VV
Genre : Femme
Contact :

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par Amanda » lun. 19 sept. 2011, 19:58

Je le sais, Leio, mais je pense que c'est ce qui a fait pencher la balance (publié au mois d'août) ;)

Avatar du membre
dJuL
Tortues Ninja * Staff
Tortues Ninja * Staff
Messages : 16487
Enregistré le : ven. 28 nov. 2008, 16:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : Quelques unes...
Localisation : Ile de France
Genre : Homme
Âge : 40

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par dJuL » lun. 19 sept. 2011, 20:05

Oui, c'est cool, on est de plus en plus nombreux, donc forcément ça va finir par se savoir...
dJuL
Image

oued
Musclor
Musclor
Messages : 1406
Enregistré le : ven. 24 sept. 2010, 00:10
Ecigarette (s) utilisée (s) : oui
Localisation : 47
Genre : Homme
Âge : 49

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par oued » lun. 19 sept. 2011, 20:13

Moi je trouve quand même dommage que Michael Siegel soit de plus en plus nombreux à lui tout seul :p
Image

mokedear
Ken le survivant
Ken le survivant
Messages : 6358
Enregistré le : lun. 12 sept. 2011, 21:10
Localisation : partout et nulle part !
Genre : Homme
Âge : 63

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par mokedear » lun. 19 sept. 2011, 22:44

atteint de BPCO modéré je ne peut que confirmer ,
net mieux être ,meilleure oxygénation ,besoin de beaucoup moins utiliser les spray ,ça va de toute façon finir par se savoir de" plus en plus " je vais d'ailleurs en faire un retour à mon toubib.
donc à diffuser le plus largement possible !

Avatar du membre
Leio
Ken le survivant
Ken le survivant
Messages : 5302
Enregistré le : sam. 14 mai 2011, 14:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : Box : Pico, Evic VTC mini
Ato : kayfunV5, ( serpent mini, big dripper, A2T "maison" )
Eliquide allday (6mg/ml) : mélange 3/4 DIY banane mure solubarome + 1/4 tratitionnal tobacco Liqua
Localisation : 38
Genre : Non spécifié
Contact :

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par Leio » lun. 19 sept. 2011, 22:48

BPCO ? BronchoPneumonie Chronique Obstruante ?
Image
La vape en une leçon : Zen pas de stress (eqium)
Image

Avatar du membre
Thierry-P
Goldorak
Goldorak
Messages : 128
Enregistré le : lun. 29 mars 2010, 23:05
Ecigarette (s) utilisée (s) : -
ssGGTS-UFS#179
ssGGTS-UFS#197
GGTS-AVS#924
GGTS-AVS #665
GGTS-AVS #707
GGTS-AFS #351
Localisation : Marcq en Barœul
Genre : Homme
Âge : 58

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par Thierry-P » lun. 19 sept. 2011, 23:17

BPCO = Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive
Image

Avatar du membre
arj2000
Musclor
Musclor
Messages : 2256
Enregistré le : ven. 15 juil. 2011, 22:26
Ecigarette (s) utilisée (s) : ********************************
► Protank 2 - eVod - Puritank
► Vamo - DNA20
********************************
Genre : Homme
Âge : 40

Re: E-cig : l'étude anglaise qui change tout

Message par arj2000 » lun. 19 sept. 2011, 23:21

;) C'est clair que mon corps me fait comprendre que sur un certains nombres de plans, il se sent mieux. Notamment sur la toux... Je tousse au pire un fois par jour comparativement, je tousses au moins 100 fois moins ! CQFD pour moi...
Image

Répondre

Retourner vers « Tests & Etudes scientifiques »