RécréationViande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Ici on parle de tout et de rien, excepté de la cigarette électronique !
Avatar du membre
Dou2
Semi-Croustillant
Semi-Croustillant
Messages : 290
Enregistré le : lun. 23 nov. 2009, 13:21
Ecigarette (s) utilisée (s) : un Nautilus planté sur un IStick
Localisation : yvelines
Genre : Homme
Âge : 54
Contact :

Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par Dou2 » lun. 3 janv. 2011, 14:08

Chapitre 1 : Où l’on rencontre Raoul et Micheline

Raoul Bicarosse - dit « Bibi » - est un angoissé.
Il fait partie de cette race de personnes qui a l’extraordinaire – mais difficile à vivre – pouvoir inné de faire du préemptif sur de potentiels emmerdements dès que l’occasion se présente.
Le hasard, qui fait soi-disant bien les choses, a nanti Raoul le stressé d’une compagne aussi soumise à la pression qu’un tuyau d’arrosage au fin fond du Mali. La charmante répond au doux patronyme de Micheline Beauregard. C’est une feignasse absolue dont les journées se résument à des reptations approximatives entre le lit de la chambre, le canapé du salon et le frigidaire de la kitchenette, même si l’ordre peut varier, créative qu’elle sait être parfois.
Il ne faudrait pas pour autant résumer Micheline la grosse baleine aux cheveux gras et filasses à ce fort basique triptyque quotidien. La nuisible est en effet dotée d’une langue aussi acérée et venimeuse qu’un aiguillon de frelon psychopathe qu’elle utilise à merveille sur son aussi gentil que couillon compagnon.
Hors si Raoul Bicarosse est obligé de se fader cette mauvaise teigne à longueur de journée, c’est uniquement parce qu’il a perdu son dernier travail. Le pauvret aurait dû faire plus attention à ses affaires car l’inactivité impliquant de rester à la maison, Micheline lui donne de bonnes raisons de s’angoisser toujours plus du matin au soir.
Lorsqu’il était encore employé, jamais Raoul n’aurait imaginé l’étendue des dégâts puisque la baleine dormait lorsqu’il partait et allait dormir à son retour. Mais voilà bientôt un trimestre que le quotidien de Raoul se limite à se tenir à l’écart des chemins de passage de l’éléphantesque Micheline tout en tentant d’esquiver ses remarques empoisonnées. Sans grand succès.
Pourtant aujourd’hui l’enfer se termine : Raoul vient d’avoir Farid au téléphone et cette bonne âme lui propose un nouveau travail.
Il commence demain.
Ce serait vraiment super si ça ne l’angoissait pas un poil quand même.

* * * * * * *

Raoul désignant le combiné salvateur du doigt comme s’il s’agissait d’une Sainte Relique puis annonçant avec un enthousiasme inhabituel mais un sens de l’image peu adapté au regard de l’interlocutrice :
- C’est la fin des vaches maigres, ma puce !
La seule réponse en provenance du canapé fatigué, où la ruminante des lieux s’abrutit miraculeusement toujours un peu plus devant le suspens insoutenable de l’épisode quotidien de « Derrick », est un grognement à faire pâlir d’effroi un dompteur professionnel.
- C’était Farid… relance subtilement Raoul pour ferrer l’intérêt de la baleine.
Visiblement tétanisée par une des trop nombreuses scènes d’action de son palpitant feuilleton, Micheline Beauregard lance un très définitif :
- Dis donc Bibi, tu ne vois pas que je regarde la télé, là ?
Pas décidé à laisser son inespérée joie foulée aux pieds sans combattre, le nouvel actif contre-attaque subtilement :
- T’aurais pu être en train de dormir, j’te ferais dire.
- Et le fait que je dorme au lieu de regarder la télé devrait changer l’évidence selon laquelle tu me déranges ? rétorque la mauvaise de toute sa hargneuse logique.
- C’est pas ça… tente désespérément Raoul en se dandinant gauchement d’un grand pied sur l’autre. C’est que j’ai un travail !!!
- Et tu risques de le perdre avant la fin de « Derrick » ? contre impitoyablement Micheline.
- Ben non… couine pitoyablement l’ancien content.
- Et cette miraculeuse situation devrait perdurer aussi jusqu’après ma sieste ?
- Heu oui, y a pas de raisons.
- Dans ce cas je propose que nous en causions au dîner alors ! L’avantage sera double : déjà tu arrêteras de me saouler mais ça te laissera surtout le temps de faire le ménage vu que tu ne seras pas là demain, conclue victorieusement la grosse en montant le son du téléviseur avec le doigté d’un déménageur reconverti en gynécologie, signifiant ainsi que l’incident est clos.

* * * * * * *

Il s’est fait ruser.
Non seulement ils n’ont parlé de rien durant le dîner mais sa palpitante journée a visiblement tellement fatigué Micheline qu’elle est partie se coucher directement après, laissant en plan un Bibi aussi seul que pétri d’interrogations. Du coup, il a passé la nuit à se retourner dans le pageot, ruminant pitoyablement ses idées noires pour s’endormir dix minutes avant que le réveil sadique ne se déclenche alors du coup, il est en vrac. Douché et rasé de près, il sort lentement du potage en sirotant prudemment son café trop chaud. Un avantage certain de leur « pavillon » - qui en ferait presque oublier sa vétusté - est la communication. En effet, et à l’instar de la plupart des bicoques d’ouvrier construites en banlieue parisienne à la fin des années quarante, la maisonnette n’a pas d’étage et les pièces fonctionnelles obéissent à cette logique implacable qui veut que la salle de bain donne sur l’unique chambre à coucher. Ca permet à celui qui se prépare de bien emmerder celui qui était resté au lit et pour le cas où l’eau qui coule aux aurores ne serait pas suffisante à faire chier le monde, on peut aussi se causer très distinctement. Habituellement, Bibi ne cause pas. C’est tout juste s’il fait couler la flotte d’ailleurs. En clair, il essaie toujours de se faire aussi discret que possible vu la propension qu’à la Grosse à utiliser toutes les excuses possibles pour le torpiller. Mais ce matin, il a besoin de se rassurer. Alors bien qu’il n’ignore pas que s’adresser avant midi à l’énorme marmotte neurasthénique qui partage sa vie équivaut à une déclaration de guerre, il fixe le miroir qui lui renvoie sa tronche de Droopy éreinté et balance, rusé :
- Tu sais ce que je me dis là, Puce ?
Le silence qui suit ne l’étonne guère mais Raoul, peu sujet aux provocations matinales – fussent-elles molles - reprend :
- Je me dis qu’après tout, ça va très bien se passer ! C’est vrai quoi : c’est bien eux qui sont venus me chercher, non ?
Pleinement soutenu par l’adage selon lequel « qui ne dit mot consent », le grand couillon reprend sa litanie avec un débit de plus en plus rapide:
- Je m’angoisse pour rien ! Tout va aller comme sur des roulettes. Bon au départ, faut que j’assure par contre. Et ça, ça m’angoisse quand même malgré que je SAIS que j’assure ! Mais ça devrait pas être dur de leur prouver que je suis un « pro » puisque c’est vrai. Quand quelque chose est vrai, ça DOIT se produire, hein chérie ?
Planquée sous la couette et plus immobile qu’un berger Corse, Micheline sait pertinemment qu’il continuera à soliloquer tant qu’elle n’aura pas écrasé la rébellion verbale dans l’œuf aussi se décide t’elle à contrecœur à intervenir :
- Pas forcément.
- Ah bon ?
- Ben non. Tiens, regarde : c’est VRAI que tu me rends folle depuis hier avec cette histoire et c’est VRAI que j’ai pensé à te tuer et pourtant tu es encore assez vivant pour continuer à me saouler la vie.
Raoul, enchanté d’avoir finalement intéressé sa belle :
- C’est pas pareil, taquine… C’est parce que tu m’aimes !
Micheline, rendant les armes :
- Oui d’accord c’est pour ça… Puis doucement les dents serrées pour elle même …et parce que je ne suis pas certaine ensuite d’obtenir l’acquittement !

* * * * * * *

Lorsque Raoul, gonflé à bloc de café et d’optimisme, lance un « J’y vais ! A ce soir, ma pupuce ! » tonitruant à destination de Micheline, elle a la présence d’esprit de lui signifier avant de retomber dans les bras supposés accueillants et musculeux de Morphée :
- Pars pas sans ton outil, touriste !
- Oups ! Merci, ma belle ! ricane bêtement Raoul en récupérant l’énorme revolver magnum dans le tiroir de l’entrée avant de le glisser dans son holster d’épaule. Qu’est ce que je deviendrais sans toi ?
- Un gros con. Si tu ne l’étais pas déjà… achève Micheline dans un soupir.
Refermant la porte du pavillon à clef, Raoul sent l’angoisse s’amenuiser jusqu’à disparaître. Le pétard le rassure comme un vieil ami retrouvé sur lequel il peut toujours compter.
Il monte dans sa golf GTI défraichie achetée en liquide à un fourgue pas regardant de Montreuil et s’exclame en frappant plusieurs fois joyeusement sur le volant en fourrure :
- C’est l’embellie !!! Bibi est de retour !!!

Raoul Bicarosse - dit « Bibi » - est tueur à gage.

Prochain épisode : le travail c’est la santé !
Image

Avatar du membre
Bru
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
Messages : 28401
Enregistré le : jeu. 10 déc. 2009, 18:34
Ecigarette (s) utilisée (s) : - Boxs : Aegis, Invader4 et Asmodus Amighty
- Clearos : Aero (geek vape), SKRR (vaporesso), Cube (OBS) en attente du Zeus subohm tank (GeekVape)
- Reuleau RX200, Pipeline Pro8 - Estoc tank, Vecotank plus et avocado - en dépannage
Localisation : Pézenas(34)
Genre : Homme
Âge : 50
Contact :

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par Bru » lun. 3 janv. 2011, 14:17

Sympa à lire, du pur Dou².... bon, la suite elle est ou ?????? :lol: :lol:
ImageImage
La cigarette électronique nous appartient, faisons barrage à l'Europe et ses puissants lobbys.

Avatar du membre
Dou2
Semi-Croustillant
Semi-Croustillant
Messages : 290
Enregistré le : lun. 23 nov. 2009, 13:21
Ecigarette (s) utilisée (s) : un Nautilus planté sur un IStick
Localisation : yvelines
Genre : Homme
Âge : 54
Contact :

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par Dou2 » mar. 4 janv. 2011, 08:51

Elle est postée, vilaine bête !!! :D
Image

Avatar du membre
Danux
Homme Goujon
Homme Goujon
Messages : 91
Enregistré le : dim. 21 nov. 2010, 22:02
Ecigarette (s) utilisée (s) : FranceCig Joye 510
FranceCig eGo XLGO
VaporFlow Revolution White
Genre : Homme
Âge : 33

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par Danux » mar. 4 janv. 2011, 17:18

j'aime!

Avatar du membre
vapoteur freemind
Eléphant de Carmélide
Eléphant de Carmélide
Messages : 1290
Enregistré le : sam. 19 juin 2010, 10:42
Ecigarette (s) utilisée (s) : Q-zen (vendu)
Bulli Extrem VR4 avec ato A1 (vendu)
K-zen (vendu)
Bulli Extrem 510 (vendu)
Ato A1 connecteur 901=> Q-zen (vendu)
Localisation : Rhônes Alpes
Genre : Homme
Âge : 39

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par vapoteur freemind » mar. 4 janv. 2011, 23:54

L'humour comme je l'aime, super dou² ! :respect:
J'hésite à lire le second pi le troisième pi...veut en garder pour les autres jours aussi :lol:
J'ai repris la clope et arrêté la vape depuis un bon moment...

Avatar du membre
iMODiRiS
Administrateur
Administrateur
Messages : 35233
Enregistré le : mar. 5 août 2008, 22:03
Ecigarette (s) utilisée (s) :
► Titanide
► Smoant Charon TC218
► Steampunk
Localisation : Ile de France
Genre : Homme
Âge : 42
Contact :

Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par iMODiRiS » mer. 5 janv. 2011, 00:15

:LOL: :LOL:
File lire le chapitre 2
Image

Avatar du membre
vapoteur freemind
Eléphant de Carmélide
Eléphant de Carmélide
Messages : 1290
Enregistré le : sam. 19 juin 2010, 10:42
Ecigarette (s) utilisée (s) : Q-zen (vendu)
Bulli Extrem VR4 avec ato A1 (vendu)
K-zen (vendu)
Bulli Extrem 510 (vendu)
Ato A1 connecteur 901=> Q-zen (vendu)
Localisation : Rhônes Alpes
Genre : Homme
Âge : 39

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par vapoteur freemind » mer. 5 janv. 2011, 00:20

OUI CHEF ! dur de refuser quand c'est demandé aussi gentillement :lol:
J'ai repris la clope et arrêté la vape depuis un bon moment...

Avatar du membre
iMODiRiS
Administrateur
Administrateur
Messages : 35233
Enregistré le : mar. 5 août 2008, 22:03
Ecigarette (s) utilisée (s) :
► Titanide
► Smoant Charon TC218
► Steampunk
Localisation : Ile de France
Genre : Homme
Âge : 42
Contact :

Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par iMODiRiS » mer. 5 janv. 2011, 00:25

LOL
Je parlais de moi :D'
Image

Avatar du membre
vapoteur freemind
Eléphant de Carmélide
Eléphant de Carmélide
Messages : 1290
Enregistré le : sam. 19 juin 2010, 10:42
Ecigarette (s) utilisée (s) : Q-zen (vendu)
Bulli Extrem VR4 avec ato A1 (vendu)
K-zen (vendu)
Bulli Extrem 510 (vendu)
Ato A1 connecteur 901=> Q-zen (vendu)
Localisation : Rhônes Alpes
Genre : Homme
Âge : 39

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par vapoteur freemind » mer. 5 janv. 2011, 00:32

Haaa ok :lol:
J'ai repris la clope et arrêté la vape depuis un bon moment...

Avatar du membre
Dou2
Semi-Croustillant
Semi-Croustillant
Messages : 290
Enregistré le : lun. 23 nov. 2009, 13:21
Ecigarette (s) utilisée (s) : un Nautilus planté sur un IStick
Localisation : yvelines
Genre : Homme
Âge : 54
Contact :

Re: Viande hachée et Carpaccio - Chapitre 1

Message par Dou2 » mer. 5 janv. 2011, 10:41

Merci les copains, content que ça vous plaise ! :)
Image

Répondre

Retourner vers « Récréation »