Vapeur d'eau ou pas ???

Discussions générales sur la cigarette électronique

Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar Hominine » Jeu 11 Mar 2010, 12:49

Régulièrement, reviens le thème de la vapeur d'eau que dégageraient nos ecigs....les revendeurs nous le mettent à longueur de page, et nous même l'utilisons souvent.
Une explication avait été donnée sur un post, mais impossible de le retrouvé, je suis pas bon en recherche.
Quelqu'un peut il donner des explications précises et étayées sur ce serpent de mer récurrent ;)
De quoi est composée la vapeur de nos ecigs, ce n'est pas le taux de nicotine que je demande, juste c'est ou c'est pas de la vapeur d'eau :-) et si oui, pourquoi ???
image

"Ne me pissez pas sur les bottes en essayant de me faire croire qu'il pleut !!!
image
Avatar de l’utilisateur
Hominine
Vapoteur ruiné
Vapoteur ruiné
 
Messages: 10667
Âge: 61
Inscription: Dim 19 Juil 2009, 11:35
Localisation: Région Parisienne (93)
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): -
- eGo - Silver Bullet :-) - Cartomiseurs Céramique XL- Phidias

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar Romain » Jeu 11 Mar 2010, 13:47

Bonjour Hominine,

Lorsque l'on me pose la question, je dis que ce n'est pas que de la vapeur d'eau...
L'atomiseur chauffe à environ 60°C, et le liquide est vaporisé à son contact.
On utilise majoritairement du PG et GV parcequ'ils se vaporisent bien à cette température, et produisent une vapeur dense et visible.
La vapeur que nous recrachons est pour moi de la vapeur d'e-liquide tout simplement... De la vapeur de PG, de PEG ou de VG selon le liquide (les e-liquide contiennent peu d'eau).

La vapeur d'eau nécessite une température plus élevée (>100°C), et elle est beaucoup moins dense, et totalement invisible (elle devient visible dans une atmosphère froide, on parle alors de brouillard: une partie de la vapeur se condense et forme de fines gouttelettes qui provoquent une diffusion de la lumière ce qui permet de rendre visible le brouillard ainsi créé.)

++
Romain
 

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar soheil34 » Jeu 11 Mar 2010, 14:00

Je pense pas non plus que ce soit de la vapeur d'eau :

J'ai emprisonné cette vapeur dans une bouteille fermée et je l'ai mis au frigo 20 minutes - et quand j'ai observé la bouteille, beh il ya pas de gouttes d'eau formee...et il restait encore la moitie de ce brouillard dans la bouteille.
image
Avatar de l’utilisateur
soheil34
Vapoteur gourmand
Vapoteur gourmand
 
Messages: 4961
Âge: 45
Inscription: Ven 5 Déc 2008, 20:04
Localisation: Teheran-Montpellier-Beijing-Dubai
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Provari - Megalodon SS - Galiléo - Lavatube

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar Hominine » Jeu 11 Mar 2010, 14:11

Merci Romain pour ta réponse.....Il semble en effet, je viens d'avoir confirmation par un autre canal ;) que nous utilisions à tord le terme de vapeur d'eau.
Il s'agit bien de vapeur de PG qui a pour particularité d'absorber l'humidité ambiante, la vapeur visible dégagée étant ainsi constituée par un brouillard très dense constitué de micro gouttelettes d'eau et de vapeur de propylène glycol.
Il y a donc aussi de l'eau dans notre vapeur, mais on parle à tord de vapeur d'eau .
Ben voilà il suffisait de le dire :-)
image

"Ne me pissez pas sur les bottes en essayant de me faire croire qu'il pleut !!!
image
Avatar de l’utilisateur
Hominine
Vapoteur ruiné
Vapoteur ruiné
 
Messages: 10667
Âge: 61
Inscription: Dim 19 Juil 2009, 11:35
Localisation: Région Parisienne (93)
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): -
- eGo - Silver Bullet :-) - Cartomiseurs Céramique XL- Phidias

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar Romain » Jeu 11 Mar 2010, 14:39

De rien Hominine,

J'ai répondu de tête, et j'ai ensuite trouvé les explications de Sneak sur le forum, je pense que c'est de ça que tu parlais:

sneak78 a écrit:Petite mise au point car c'est pas clair pour tout le monde: il y a vapeur mais vapeur de PG et ce n'est pas ça qui donne la fumée visible (la vapeur de PG est incolore) mais ce sont des gouttelettes d'eau (liquide) en suspension (un brouillard donc). Le PG a en effet le pouvoir de capturer l'humidité (c'est pour ça qu'on l'utilise dans l'alimentation).

sneak78 a écrit:ce n'est pas de la vapeur mais du propylène glycol (ou polyéthylène glycol ou glycérine végétale) à l'état gazeux qui chélate de l'eau liquide pour former un brouillard...

edit: c'est pas mon domaine mais je vais te relater ce que j'ai lu à travers mes pérégrinations sur le forum:
le eliquide lui est fait de énormément de PG (ou PEG ou VG), 80 à 95% selon le type, le taux de nicotine etc... avec un petit 5% d'eau (mais c'est pas celle que tu retrouvera dans ta fumée, ou très peu, elle c'est l'humidité ambiante qui est condensée) un tout petit peu d'alcool (le PG et le PEG sont des alcools mais disons un peu d'alcool simple, le même que dans ta vodka) et puis nicotine et arôme. La nicotine est de la nicotine de synthèse créer par réactions de chimie organique et l'ârome est à priori issu de la pétrochimie...

Bon ça c'était pour le eliquide, maintenant quand tu vapotes le fil resistif chauffe, ça passe le PG, PEG ou VG à l'état gazeux (60°C pour le PG), il crée un réseau par interaction electromagnétiques et capture les molécules d'eau gazeuses de l'air que tu aspires à travers. Ca fait un brouillard qui contient ce chélateur donc le PG, PEG ou VG passe dans ta bouche et tes poumons si tu aimes le hit. Il semble évident que les autres composants passent aussi dans le brouillard puisqu'on sent bien la nicotine et l'arôme. Je pense que quand le brouillard se forme dans l'ato ils sont un peu embarqués avec le reste mais ce phénomène dépasse mes connaissances.
Bon et puisque il y a un chélateur de l'eau dans le tas, laissez pas vos cartouches ouvertes ou pire vos fioles sinon le liquide va se remplir tout doucement d'eau et vous aurez plus de fumée.


Je n'ai rien trouvé sur le net qui confirme ces explications...
J'ai lu plusieurs fois que le PG liquide passait à l'état de vapeur à environ 60°C, permettant d'imiter de la fumée (machine lors de concerts, cigarettes électroniques), mais rien qui expliquait que cette vapeur était invisible, et ne devenait visible qu'en passant à l'état de brouillard, comme la vapeur d'eau.
Je ne suis d'ailleurs pas certain que ce soit la réalité... Les machines à fumer fonctionnent bien même en atmosphère chaude et sèche...
Mais ce qui est sûr, c'est que la vapeur dégagée par les e-cig n'est pas de la vapeur d'eau ;)

++
Romain
Romain
 

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar Hominine » Jeu 11 Mar 2010, 14:45

Rhaaaa, tu es un bon chercheur, c'est en effet ce post que j'avais en tête.
On m'a donné la même explication que celle de Sneak entre temps....je suppose donc que l'on est proche de la réalité.
Merci beaucoup Romain, tu es plus persévérant ou tu a posé la bonne question ;)
image

"Ne me pissez pas sur les bottes en essayant de me faire croire qu'il pleut !!!
image
Avatar de l’utilisateur
Hominine
Vapoteur ruiné
Vapoteur ruiné
 
Messages: 10667
Âge: 61
Inscription: Dim 19 Juil 2009, 11:35
Localisation: Région Parisienne (93)
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): -
- eGo - Silver Bullet :-) - Cartomiseurs Céramique XL- Phidias

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar sneak78 » Jeu 11 Mar 2010, 15:16

Ha! trop tard!
dans la suite du topic on m'avait corrigé, il ne s'agit pas de chélation (qui est un terme spécifique aux ions métalliques) mais d'hygroscopie (la même chose pour l'eau), bref une précision sémantique.

depuis j'ai un peu retravaillé mon discours pour le simplifier (parceque je l'ai expliqué à un certain nombre de gens le fonctionnement...) donc je vous la refait:

Le propylène glycol (PG), le polyéthylène glycol (il y en a plein, celui de nos ecig est le PEG400 qui est non toxique contrairement à d'autres PEG) et la glycérine végétale (VG) ont une propriété appelée hygroscopie, c'est à dire la capacité de capturer l'eau et de la piéger à l'état liquide, elle ne peux plus geler ni passer à l'état gazeux. C'est pour ça qu'on peut l'utiliser comme antigel, en pratique on en utilise d'autres moins cher mais qui sont toxiques d'où le logo danger de mort sur les bouteilles d'antigel pour voiture, d'où le débat en 2008 sur le PG... comme toujours quand on ne comprend pas on a peur, c'est naturel (et ça nous a protégé pendant des millions d'années). J'ai entendu parler d'utilisation de PG dans l'aéronautique, aspergé sur les ailes des avions pour empêcher la glace de se former. Mais le PG, le PEG400 et le VG sont non toxiques et j'insiste sur ce point.

Dans l'atomiseur, le eliquide composé principalement de PG, pEG400 ou VG se retrouve à proximité d'une résistance chauffante qui va le faire passer à l'état gazeux (en effet il passe à cet état gazeux à assez faible température, dès 60°C une grande quantité de ces produits se vaporise, on dit qu'il est labile à température ambiante (ou en l'occurrence vers 60°C). Sa propriété hygroscopique va alors être augmentée et le PG ou autre à l'état gazeux va piéger l'eau présente dans l'air (il y en a toujours, c'est l'humidité ambiante) et la garder à l'état liquide sous forme de fines gouttelettes. Un brouillard se forme alors et c'est ça que nous "fumons".

La propriété hygroscopique explique aussi l'assèchement des muqueuses de la bouche, de la gorge et le fait qu'un eliquide ancien produise moins de fumée (le liquide a peu à peu capturé l'eau ambiante et s'est "frelaté", il n'a plus autant la capacité de capturer de l'eau qu'avant, comme une pile qui se serait déchargée. En le chauffant il récupère un peu cette capacité (exactement le même phénomène que quand on chauffe une pile d'ailleurs, si votre portable a la batterie à plat et que vous devez absolument passer un appel d'urgence, pensez y) mais ça reste moins bien que si le liquide était neuf, bien sec.
Avatar de l’utilisateur
sneak78
Vapoteur confirmé
Vapoteur confirmé
 
Messages: 430
Âge: 24
Inscription: Sam 12 Sep 2009, 16:36
Localisation: Paris
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): 510, SD, Xtrem cubain

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar sneak78 » Jeu 11 Mar 2010, 15:51

J'ai plus le droit d'éditer... donc double post:

@romain: mes sources sont simplement wikipédia [ Seuls les membres inscrits peuvent voir les liens ]
Tout y est, la propriété hygroscopique, les points de fusion et ébullition, la pression de vapeur saturante à 20°C... Ca demande un peu de connaissance pour reconnaitre toutes les infos contenues dans la page mais c'est très complet.
Pour la vapeur incolore, il faut savoir qu'un produit coloré à l'état liquide est déja quasiment incolore à l'état gazeux (quand il est seul alors en plus dilué dans l'air...), les gaz colorés c'est très rare et très peu coloré même à très forte concentration, j'en connais que deux en fait et franchement faut avoir un bon oeil. En général si tu vois de la couleur c'est des particules solides (fumée) ou liquide (brouillard) en suspension. Là en plus le produit est incolore à l'état liquide alors sa couleur à l'état gazeux ne laisse aucun doute.
Prends l'ozone, c'est un gaz très fortement coloré en bleu (pour un gaz, on s'entend bien), ben si tu en as dans une pièce tu le sentiras très très intensément mais tu verras jamais la couleur bleue.
Tout ça s'explique mais je vais pas commencer à expliquer la raison de la couleur d'un produit, c'est passionnant mais ça me prendrait l'après midi...
Avatar de l’utilisateur
sneak78
Vapoteur confirmé
Vapoteur confirmé
 
Messages: 430
Âge: 24
Inscription: Sam 12 Sep 2009, 16:36
Localisation: Paris
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): 510, SD, Xtrem cubain

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar sneak78 » Jeu 11 Mar 2010, 16:29

et de trois:

tu as une vision trop manichéenne, liquide ou gazeux... C'est plus compliqué que ça, il y a des équilibres entre l'état liquide et gazeux en permanence, c'est ça qui fait que ton linge seche même si il est pas chauffé à 100°C. Il y a de la vapeur qui se forme dès 0°C et de plus en plus jusqu'à 100°C dans les conditions normales (101,3kPa). En tout cas ce que tu crois avoir compris est faux, lit ma dernière explication qui est à mon avis plus simple, qui peut moins être mal comprise.
Il n'y aura jamais du brouillard de e liquide, c'est bien du brouillard d'eau, condensée par le PG. C'est la notion d'hygroscopie que je développe dans cette explication qui je pense te manque.
Avatar de l’utilisateur
sneak78
Vapoteur confirmé
Vapoteur confirmé
 
Messages: 430
Âge: 24
Inscription: Sam 12 Sep 2009, 16:36
Localisation: Paris
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): 510, SD, Xtrem cubain

Re: Vapeur d'eau ou pas ???

Messagepar Romain » Jeu 11 Mar 2010, 16:32

Re,

Merci pour le lien Sneak ;) déjà lu :mrgreen: (pour la propriété hygroscopique, je connaissais, et c'est la raison pour laquelle on l'utilise dans les caves à cigares).
Merci pour l'explication sur la couleur de la vapeur, je ne m'y étais jamais penché :lol:
Mais effectivement, c'est logique, la majorité des vapeurs sont donc invisibles, et ne deviennent visibles qu'à l'état de brouillard.

Ce que je ne savais pas, c'est que le PG possède toujours ses propriétés hygroscopique à l'état gazeux.
Je pensais également qu'un brouillard ne se formait que par condensation de la vapeur d'eau en fines gouttelettes, qui provoquent une diffusion de la lumière et permettent de rendre visible ce brouillard.
Je sais maintenant qu'il peut également se former grâce à des particules hygroscopiques saturées en eau.

Merci (édit: ce qui me manque en ce moment, c'est peut-être la nicotine... :lol: la notion d'hygroscopie ne me manquait pas, mais je suis tellement pointilleux, que je maintiens que ce n'est pas de la vapeur d'eau qui ressort de nos e-cig, même si le raccourci est tentant ^^)

++
Romain
Romain
 

Suivante

Retourner vers Discussions générales



Qui est en ligne actuellement

Utilisateurs parcourant ce forum: zelie et 16 invités