• Forum-ecigarette soutient ces initiatives qui nécessitent votre mobilisation !
    Cliquez sur les bannières pour plus d’informations.

Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Discussions générales sur la cigarette électronique

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Ocian » Mer 23 Fév 2011, 16:09

Ah mais non !! car on ne peut pas comparer comme ca, il faut pour cela voir quel est le niveau de dégradation de la nique hautine lors de la combustion ou lors de sa vaporisation dans du PG ou VG sachant que meme comme ca, les résultats ne seront pas fiables.
Le corps reste le meilleur indicateur que l'on as
Ocian
Vapoteur gourmand
Vapoteur gourmand
 
Messages: 3542
Âge: 27
Inscription: Mer 14 Avr 2010, 19:31
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Ego 1000mah
Provari
Hatch
Lavatube
GG slim
APL 580

+ LR cisco (510/306/901) ou a580 ou ce3

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar sfmaniaque » Mer 23 Fév 2011, 16:10

en fait, nous ne disposons pas encore de données bien serieuses si je comprends bien... cela vaudrait le jus de faire des prelevements sanguins pour analyser tout ca, donc!
on pourrait voir si le passage a la eclope augmente la nicotinemie ou pas... mesurer eventuellement a nouveau le taux de nicot dans la vapeur expiree de la ecig.
En plus, il n'est pas inimaginable que, selon les eclopes utilisees, une variation survienne (voltage de pile et resistance de l'ato par exemple qui peuvent produire un liquide plus ou moins dense)...
Dans une eventuelle etude, il faudra donc garder le meme matos et le meme liquide si possible...
image
sfmaniaque
Vapoteur débutant
Vapoteur débutant
 
Messages: 40
Inscription: Lun 10 Jan 2011, 02:31
Genre: Non spécifié

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Ocian » Mer 23 Fév 2011, 16:15

A mais, selon la base du liquide, je serais surpris que la nicotine agisse de la meme facon déja alors bon...
Ocian
Vapoteur gourmand
Vapoteur gourmand
 
Messages: 3542
Âge: 27
Inscription: Mer 14 Avr 2010, 19:31
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Ego 1000mah
Provari
Hatch
Lavatube
GG slim
APL 580

+ LR cisco (510/306/901) ou a580 ou ce3

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Skyfire » Mer 23 Fév 2011, 16:20

Ocian a écrit:Ah mais non !! car on ne peut pas comparer comme ca, il faut pour cela voir quel est le niveau de dégradation de la nique hautine lors de la combustion ou lors de sa vaporisation dans du PG ou VG sachant que meme comme ca, les résultats ne seront pas fiables.
Le corps reste le meilleur indicateur que l'on as


Oui, bien sûr, mais il n'est pas question ici d'aller dans les détails, mais plutôt d'obtenir un ordre d'idées ;)

Et perso, je n'ai pas trop envie d'attendre que mon corps m'informe que je suis en train de faire une connerie : j'ai des soucis cardiaques (extra-systoles), certainement pas étrangers à la cigarette d'ailleurs, et la prochaine information envoyée par mon corps pourrait bien m'envoyer à l'hôpital, pour autant que je sache, donc je préfère anticiper les soucis.

D'ailleurs, si j'ai re-soulevé ce topic, c'est que j'ai eu quelques symptômes en passant à l'ecig, le problème est que je n'arrive pas à savoir s'il s'agit de manque ou de surdose (de nicotine).

Cordialement.
Avatar de l’utilisateur
Skyfire
Vapoteur débutant
Vapoteur débutant
 
Messages: 23
Âge: 44
Inscription: Lun 7 Fév 2011, 11:24
Localisation: Toulouse
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Riva eGo

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Ocian » Mer 23 Fév 2011, 16:22

J'en ai aussi, les ES sont innofensive je te rappel et crois moi que je dépasse jamais le 8mg/ml a cause de ca :)
Ceci étant je vois pas bien quel risque tu as a avoir des ES... mais le sujet m'interesse grandement
Ocian
Vapoteur gourmand
Vapoteur gourmand
 
Messages: 3542
Âge: 27
Inscription: Mer 14 Avr 2010, 19:31
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Ego 1000mah
Provari
Hatch
Lavatube
GG slim
APL 580

+ LR cisco (510/306/901) ou a580 ou ce3

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Skyfire » Mer 23 Fév 2011, 16:25

Je ne suis pas un spécialiste, loin de là, et je n'ai pas fait pousser les analyses pour l'instant, mais il y a 2 types d'extra-systoles, les bénignes et les malignes. Pas de risque pour les premières, les secondes sont par contre dangereuses (dixit mon cardio). Je n'en sais pas plus, et je ne sais même pas dans quel cas je suis en fait ...

A +
Dernière édition par flotmarine le Mer 23 Fév 2011, 16:26, édité 1 fois.
Raison: suppression de citation inutile, merci d'utiliser le bouton "Répondre" ou "Réponse Rapide"
Avatar de l’utilisateur
Skyfire
Vapoteur débutant
Vapoteur débutant
 
Messages: 23
Âge: 44
Inscription: Lun 7 Fév 2011, 11:24
Localisation: Toulouse
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Riva eGo

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Ocian » Mer 23 Fév 2011, 16:29

Beh ué moi mon cardio m'en as pas dis gd chose nonplus, juste que ca a un rapport direct avec le stress dans mon cas (et effectivement, j'en ai de moins en moins... les études viennent de se finir)
Ocian
Vapoteur gourmand
Vapoteur gourmand
 
Messages: 3542
Âge: 27
Inscription: Mer 14 Avr 2010, 19:31
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Ego 1000mah
Provari
Hatch
Lavatube
GG slim
APL 580

+ LR cisco (510/306/901) ou a580 ou ce3

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Zeun » Mer 23 Fév 2011, 16:39

Tout à fait d'accord avec Ocian, écoute ton corps :D
Et d'accord aussi avec les autres, c'est beauuuucoup plus compliqué que de simples calculs transposés de la clope à la e-cig...

Je ne suis pas experte du tout, mais déjà, on sait que ce n'est pas la nicotine seule qui rend accro mais sa combinaison avec les IMAO (Inhibiteurs de Monoamine Oxydases, à mes souhaits!) contenus dans les clopes et que l'on ne retrouve heureusement pas dans les e-liquides... Certains pensent même que la nicotine seule, telle que contenue dans les patchs, ne serait pas addictive! Pourtant, d'autres sentent un manque en baissant le dosage de nicotine. L'addiction physique et psychologique n'est pas la même pour tous... C'est PAS trivial du tout :?

Il est néanmoins vrai que la nicotine provoque le hit et pour avoir plus ou moins le même ressenti qu'avec les anciennes habitudes, il est conseillé de commencer par prendre du high ou medium (16-18mg) pour ceux qui fumaient des classiques, moins pour des lights, etc...

Et surtout, je pense qu'il ne faut pas se prendre la tête en s'imposant des restrictions sur la quantité de liquide max!
Déjà parce qu'on ne vapote pas comme on fume et que chacun vapote différemment.
Ensuite parce qu'il faut un temps d'adaptation (on vapote souvent plus au début et on peut avoir une sensation de manque même en surdosage nicotinique).
Aussi parce qu'un surdosage n'entraîne finalement qu'un mal de tête et des nausées légères, qui permettent d'écouter son corps ;)
Enfin, parce que c'est déjà bien d'arrêter ou de ralentir la clope et qu'une des conditions de réussite c'est de le prendre cooool 8-)

PS. Quand on a des soucis cardiaques, je dirais qu'il faut commencer par de faibles dosages en nicotine, que tu réajusteras tout naturellement, je pense...
image
Avatar de l’utilisateur
Zeun
Vapoteur assidu
Vapoteur assidu
 
Messages: 248
Âge: 41
Inscription: Mer 22 Déc 2010, 01:35
Localisation: Bouches-du-Rhône
Genre: Femme
Ecigarette (s) utilisée (s): ego T

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar Ocian » Mer 23 Fév 2011, 16:43

Honnetement... je fume depuis plus de 8 ans, je vapote en 7.2mg et je fume encore pas mal de roulée à coté, le hit est suffisant en 7.2mg je trouve... Je ne peux pas prendre du 16mg, c'est milles fois pire qu'une gitane sans filtre pour moi.
Probablement que plus on as fumé longtemps et plus il en faut pr ressentir le hit...
Ocian
Vapoteur gourmand
Vapoteur gourmand
 
Messages: 3542
Âge: 27
Inscription: Mer 14 Avr 2010, 19:31
Genre: Homme
Ecigarette (s) utilisée (s): Ego 1000mah
Provari
Hatch
Lavatube
GG slim
APL 580

+ LR cisco (510/306/901) ou a580 ou ce3

Re: Quel dose de nicotine inhalée avec une e-cigarette ?

Messagepar sfmaniaque » Jeu 24 Fév 2011, 03:01

pour reprendre ce qui etait dit plus tot sur les extra systoles, il y a effectivement des cas ou les extrasystoles (ES) peuvent s'averer dangereuses...

Sans commencer a faire un cours technique et a rentrer dans des details inutiles, disons que pour affirmer la dangerosité de ces ES, il faut, entre autres choses, passer par l'electrocardiogramme.

En effet, l'extrasystole n'est pas forcement dangereuse en elle meme, mais, dans certaines circonstances (salves, notamment rapprochees, on le mesure sur l'electrocardiogramme), elle peut amener d'autres troubles du rythme cardiaque qui eux sont plus graves (le trouble le plus grave etant une fibrillation ventriculaire... ce qui revient a un arret cardiaque (heureusement, ce n'est pas le seul trouble du rythme... ou malheureusement, comme on veut...)).

La majeure partie du temps, ces ES sont benignes et isolees, mais on ne peut le savoir qu'en demandant a son medecin, et eventuellement en cas de besoin, en allant voir son cardio préféré. Certains sont genes a la moindre ES, et d'autres ont des salves furieuses sans rien sentir... la encore, rien n'est parfait ni predictible...

Apres, il y a des circonstances de survenue de ces ES:

-facteurs physiques propres a la personne: son terrain physique, ses pathologies pré-existantes (probleme thyroidien, baisse du potassium dans le sang (hypokaliemie), terrain cardio vasculaire, diabete, dyslipemie, existence d'une prédisposition aux troubles du rythme....... il y en a encore bcp...)
-facteurs psychologiques: stress, anxiete, moral...
-facteurs externes: consommation d'excitants (cafeine, nicotine, certains medicaments), toxiques etc...

la nicotine ne represente donc qu'un seul element parmi tout cela, mais peut representer aussi la petite goutte d'eau qui fait deborder le vase, ou qui le remplit a lui tout seul...

La situation est donc systematiquement différente d'une personne a l'autre, il faut toujours adapter son analyse aux donnees constitutionnelles de la personne, a son terrain, et aux informations que l'on recueille lors de l'examen clinique et des examens complementaires... C'est notamment pour cela qu'un medecin consciencieux ne pourra jamais etre remplacé par un bon robot...

La nicotine, prise seule, a certains effets secondaires, comme nous le rappelle le wiki (cf le lien que j'ai laissé dans un precedent message de ce topic), notamment celui d'etre stimulant, et de stimuler la production d'adrenaline, qui elle, peut avoir DIRECTEMENT certains effets (augmentation de la pression arterielle, survenue de TROUBLES DU RYTHME notamment chez les gens prédisposés, evidemment...).
Il vaut donc mieux savoir ne pas trop forcer sur la dose que l'on ingere si certains symptomes apparaissent, c'est evidemment la voix de la sagesse! La nicotine n'est donc pas toujours si benigne....

Par contre, une donnée interessante que j'ai quand meme integree, que je lisais dans un precedent topic ou ce sujet etait evoqué, un lien qui m'avait etait donné vers une etude sur l'usage du SNUS (tabac a priser) en norvege, je crois. La donnée interessante a retenir etait la suivante:
si l'on prend une population de fumeur, et qu'on lui arrete sa consommation de cigarettes pour la remplacer par du SNUS, les gens ont encore leur nicotine (on va mettre les problemes de dépendance de cote pour ce raisonnement), cette etude estime que la morbi-mortalité directement liée aux maladies du tabac est reduite de plus de 90%. On ne reduit donc pas tout, mais quand meme! la nicotine peut donc etre, dans certains cas, toxique, notamment en cas de surdosage (c'est quand meme un poison a haute dose!), mais ces cas seraient donc minoritaires

Comparé a tous les bienfaits que l'on tire du fait de stopper le tabac, le bilan serait donc globalement plus qu'encourageant!


Pour aborder brievement le mécanisme de dependance a la nicotine:

Un des mecanismes de dépendance de la nicotine bien connu est celui des endorphines (morphine naturelle que nous secretons tous). La nicotine n'est pas addictive en elle meme (si, j'vous promets!), mais va en fait se fixer dans le cerveau sur les recepteurs a endorphines... votre cerveau (et le mien aussi d'ailleurs) croit donc qu'il recoit plein de sa morphine naturelle, ce qui provoque un certain bien etre...

Lorsque votre taux sanguin de nicotine baisse, votre cerveau croit qu'il n'a plus assez de ces endorphines et en réclame... la dependance nicotinique est donc assez indirecte à ce niveau.

Une maniere de la combattre est de stimuler la production endogene (venant de votre organisme) d'endorphines: par exemple, faire du sport!! a haute dose (ce qui explique les addictions que certains peuvent avoir par rapport au sport!! les coureurs de fond etc... z'ont besoin d'aller courir sinon ils ne sont pas bien... leur faut leur petit shoot aux endorphines ouais!! les canaillous... )

quand je pense que certains pensent prendre soin d'eux en allant faire du sport, et qu'en fait, ils vont se shooter sans le faire expres! hihihi (reflexion a prendre au second degre!!)... paradoxal isn't it? (le sport c'est bon, mangez en!!)

apres, ne pas confondre dependance a la nicotine et dependance a la cigarette... dans la cigarette, la dependance peut etre de plusieurs ordres: nicotinique bien sur, psychologique (contenance, geste...), substances addictives supplementaires ajoutees par nos chers fabriquants de tueuses, specialement pour qu'on adore leur marque... N'oublions pas la dependance aux plaisir, car on a tendance a l'oublier, fumer est AUSSI un plaisir!! si si!! sauf que pratiqué a une intensité trop forte, ca devient toxique... En ce qui me concerne, la personne qui fume une ou deux cigarettes par jour, je ne pense pas qu'il faille l'embeter, n'en deplaise a certains integristes anti tabagiques et psychorigides, qui sont pour la plupart en plus des anciens fumeurs repentis... n'oublions pas de signaler que parfois, le fait d'arreter la clope peut rendre con aussi... le remede est parfois pire que le mal...

enfin bref, on ne peut pas dire que la dependance au tabac se resume a la dependance nicotinique... ce n'est pas aussi simple, loin s'en faut.
image
sfmaniaque
Vapoteur débutant
Vapoteur débutant
 
Messages: 40
Inscription: Lun 10 Jan 2011, 02:31
Genre: Non spécifié

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales



Qui est en ligne actuellement

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités